Une délégation Ihecsienne en visite au Burkina Faso

01.06.2021
Du 9 au 22 mai dernier, trois de nos enseignants – Élise Maas, Frédéric Moens et Emmanuel Wathelet– étaient en mission de coopération et d’échange pour l’IHECS à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou au Burkina Faso.

L’objectif était triple : maintenir des relations déjà fortes depuis plusieurs années (ainsi, un partenariat autour du journalisme citoyen comme de la formation des journalistes est déjà en place), développer de nouveaux projets d’échanges en communication et poser les premiers jalons d’une recherche interuniversitaire (université Ki-Zerbo, UCLouvain, IHECS) sur la sécurité territoriale, dans un contexte de résurgence de la violence sur le terrain.

Élise Maas nous rapporte :  "pour moi ce séjour a été placé sous le signe de la chaleur à tous les niveaux. Nonobstant les 41 degrés, les relations avec les collègues et les étudiants lors des cours et des ateliers doctoraux ont été riches en échanges interculturels. Nous travaillons désormais à concrétiser des rencontres, virtuelles, la mise en place de travaux communs… entre les masters en RP de l’IHECS et ceux de l’IPERMIC". Elle remercie au passage Frédéric Moens de lui avoir donné quelques clés de compréhension pour pouvoir s'adapter.

« Durant ces deux semaines, nous dit Emmanuel Wathelet, j’ai eu le plaisir de coorganiser un atelier de rencontres entre les parties prenantes d’un projet de recherche qui rassemble non seulement des académiques, mais aussi des acteurs citoyens, associatifs et gouvernementaux. L’importance des enjeux et la richesse des rencontres ont été particulièrement enthousiasmants. J’ai également donné des séances de cours en éducation aux médias et en journalisme – l’occasion de nous mettre en débat autour de questions sensibles telles que les croyances autour de l’orpaillage ou l’incinération de fétiches par l’Église catholique. »

Fréquentant le pays depuis plus de trente ans et collaborant avec cette université depuis presque un quart de siècle, Frédéric Moens se félicite des nouvelles perspectives ouvertes par cette dernière mission : la multiplication des contacts et l’affermissant des accords institutionnels servent tout à la fois au partage d’expériences avec ce partenaire burkinabè, à l’enrichissement réciproque de nos pratiques et à la volonté de l’IHECS d’être présent et actif dans le Sud.

Cette collaboration multiforme se poursuivra au début du quadrimestre prochain par l’accueil à l’IHECS, pour la quatrième année successive, de plusieurs boursiers en provenance de l’IPERMIC.