Bachelier en communication appliquée

Le bachelier en communication appliquée (180 crédits) de l’IHECS a un caractère très polyvalent. Il vise à doter l’étudiant d’une culture communicationnelle moderne, où les sciences humaines d’abord, l’informatique, les arts et les techniques de l’image et du son ensuite, les langues et l’expression orale et écrite enfin, forment un enseignement cohérent et intégré sur le plan pédagogique.

À l’exception de quelques cours à option et des cours de pré-orientation en troisième année, son programme est quasiment identique pour tous les étudiants.

La pré-orientation

Le programme de la première année est commun à tous les étudiants. À partir de la deuxième année, l’étudiant peut construire son parcours personnel en fonction de l’ensemble des unités d’enseignement du programme de bachelier et ce dans le respect d’une logique de prérequis. Il est attendu qu’en troisième année, l’étudiant choisisse une pré-orientation de transition en fonction du master envisagé (journalisme, relations publiques, publicité, animation socioculturelle et éducation permanente).

Le diplôme et ses débouchés

À l’issue de ce 1er cycle, le diplôme délivré est un bachelier en communication appliquée. Son titulaire porte le titre de Bachelier en communication appliquée.

Après son baccalauréat de transition, l’étudiant est censé poursuivre ses études jusqu’au terme de son master, soit jusqu’à la fin du second cycle (3+2). Il arrive cependant que l’étudiant doive interrompre - définitivement ou provisoirement - sa formation à la fin du premier cycle.

Quelles chances le Bachelier en communication appliquée a-t-il de trouver un emploi ? Quelle sera, après trois années passées à l’IHECS, son « employabilité » ?

À ce stade, le Bachelier en Communication appliquée possède bien entendu un ensemble de compétences. La fin du premier cycle est un moment charnière, et il peut, à défaut de poursuivre sa formation en maîtrise, chercher à s’insérer directement dans le monde professionnel.

L’employeur trouvera chez lui un potentiel, c’est-à-dire un ensemble de compétences, capacités, attitudes et comportements. Un profil situé à la croisée d’une formation professionnalisante (type court) et universitaire (type Master) qu’il s’agira le plus souvent de développer en interne.